Des Marrons aux Gondouins
Saint-Michel-de-Chaillol

7. Des Marrons aux Gondouins

Géologie
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Itinéraire varié et sauvage qui surplombe le Haut-Champsaur puis plonge dans la Vallée de Champoléon par les rives du Drac Blanc.
De sentiers escarpés en pistes forestières, on file le long de paysages variés. Entre vastes belvédères du plateau de la Coche, alpages, remarquables roches et sommets du Champsaur, on a le privilège de profiter de points de vue plongeants vers les vallées et berges sauvages du Drac Blanc... Sans parler du riche patrimoine bâti à voir de-ci de-là.

Description

En partant des Marrons, monter le long du Riou (nord-est) et, au hangar, bifurquer à droite en direction de Famourou sur un sentier en sous-bois (PR) qui atteint une piste herbeuse à prendre à gauche. A Forest de Famourou, le chemin arrive sur une piste plus large : continuer en direction des Roranches. La vue est splendide sur les aiguilles de Famourou et le Palastre. Au Coulet puis au Vernet où l’on franchit les 2 portails en bois d’un parc à vaches, suivre toujours la direction des Roranches.
  1. Aux Roranches, ne pas prendre le GR50-GRP non équestres, mais, avant le four à pain, descendre à L'Horte par les raccourcis signalés « Pied du Palastre » et remonter par Les Bonnets et Les Jalligons jusqu'à La Baumette. Après la cabane de La Beaumette où l'on rejoint le GR50, continuer sur la piste en direction des Richards. Traverser le Brudou à gué (passerelle tremblante) et continuer ensuite jusqu'aux Richards : attention ! Site de décollage de parapentes ! Mettre pied à terre pour prévenir une réaction de surprise du cheval ! Traverser Les Richards
  2. Quitter le GR pour suivre un PR en direction de La Coche (itinéraire VTT). A la sortie de La Coche, continuer tout droit en direction de l'aire d'accueil et du plateau (pique-nique ou bivouac possibles, A/R).
  3. Revenir au parking et continuer sur le PR. Au Robinet, bifurquer à droite en direction de Champoléon sur une belle piste herbeuse et plane qui évolue en sentier étroit et sinueux qui descend en sous-bois aux Ariés et aux Rolands.
  4. Au Pied des Vignes, tourner à gauche en direction de Champoléon jusqu'au parking du Clapier. Là, prendre la piste derrière le parking en direction de Champoléon et de Roche de Bidou : plane, herbeuse, parfois sableuse, elle longe le Drac Blanc jusqu'au sentier étroit qui monte sur la gauche (VTT). Il débouche sur l'Iscles des Borels  (aire de pique-nique), continue après le passage d'une large passerelle bétonnée jusqu'au parking des Fermonds. Continuer sur la route jusqu’aux Gondouins.
Hébergement (partenaire Comité Tourisme Equestre 05) :
  • Gite d’étape Les Gondoins : 04 92 55 90 78
  • Départ : Les Marrons
  • Arrivée : Gondouins
  • Communes traversées : Saint-Michel-de-Chaillol, Saint-Jean-Saint-Nicolas et Champoléon

Les 4 patrimoines à découvrir

  • Petit patrimoine

    Les Richards

    Perché à 1548 m d'altitude au-dessus du Pont-du-Fossé sur la commune de Saint-Jean-Saint-Nicolas, le hameau des Richards est un havre de tranquillité. La vue est splendide sur les deux Autanes et le bocage champsaurin. C'est un départ de randonnée très prisé pour les balcons ou le sommet du Palastre et un décollage de vol libre pour les adeptes du vol de distance. Il n'est pas rare qu'un pilote se pose à Grenoble et parfois même à Chamonix après une longue journée de vol au départ des Richards ! Le record est de 162 km avec un atterrissage à Chamonix en 2002. 

  • Faune

    Le bouquetin

    En remontant quelques minutes en fond de vallée, vous pourrez observer des bouquetins. En septembre 1994 fut lâchée à Champoléon, une trentaine de bêtes provenant de la Vanoise par les agents du Parc national des Ecrins. Plus lourd (100 kg) et moins farouche que le chamois, ce superbe animal, proche de la chèvre domestique, a manqué de disparaître des Alpes. Totalement protégé en France, il est à présent sauvé de l’extinction.

  • Histoire

    Les Borels

    C’est le bourg le plus important de la commune de Champoléon (il n’y a pas de hameau portant ce nom). Jusque vers la guerre de 1914, la vallée vivait forcément en circuit fermé pour tout ce qui était nécessaire à la vie de tous les jours. Aux Borels on trouvait un tisserand (laine et chanvre ), un meunier-boulanger, un forgeron, un maçon, un culottière et dans les autres hameaux, un sabotier, deux meuniers, un scieur, un menuisier-ébéniste, deux cordonniers. Ces derniers travaillaient à domicile.
  • Pastoralisme

    Le tardon

    Le tardon est un agneau élevé sous la mère dans les alpages du massif des Ecrins. Chaque automne la foire agricole de Champolléon célèbre le tardon. Cet événement met le pastoralisme à l'honneur et rassemble les éleveurs, bergers et le grand public. Au programme : vente de moutons, marché des producteurs, repas à base de tardon et animations.


Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.

Faucon pèlerin

Nidification du Faucon pèlerin.

Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Faucon pèlerin en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !

En cas de survol merci de rester au-dessus de 2200m d’altitude à une distance de 300m sol.
Domaines d'activités concernés :
Aerien, Vertical
Périodes de sensibilité :
févr.marsavr.maijuin
Contact :
Parc National des Écrins
Julien Charron
julien.charron@ecrins-parcnational.fr

Recommandations

Traversée d’un parc à vaches au Vernet ; partage de l’espace avec les VTT dans le bois des Ariés et le long du Drac Blanc.
Aux Roranches, admirer la chapelle Saint Pancrace, l'oratoire, l'ancienne école…
Après Les Bonnets, le sentier qui quitte la piste en montant à droite vers La Baumette est un peu technique (étroit, un peu vertigineux pour les sujets sensibles, avec quelques passages pierreux). Pour les chevaux et cavaliers qui préfèrent : rester sur la piste forestière. Le sentier et la piste se rejoignent peu avant la cabane de la Baumette.
A l’entrée des Richards :  attention : câble aérien puis 3 marches et une barrière !
Le hameau des Richards est un site de départ des parapentes, qui se voit au dernier moment. Les chevaux peuvent être surpris donc, en sortant du bois, préférer mettre pied à terre.

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
24


Actualités sentiers