Des Barangeards à Charbillac
Saint-Maurice-en-Valgodemard

4. Des Barangeards à Charbillac

Géologie
Histoire et architecture
Lac et glacier
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Reprendre le canal des Herbeys jusqu’à St Jacques-en-Valgodemard, continuer en balcon avant de faire halte au lac de Roaffan, franchir le Collet du Puy puis rallier La Motte-en-Champsaur et finir, toujours en balcon, à Charbillac, ou bien descendre au cœur du bocage à Pisançon.
Fraîcheur et silence le long du canal des Herbeys mènent au village de St Jacques-en-Valgodemard, adossé à la montagne du Petit Chaillol. La vue s’ouvre ensuite sur l’impressionnante Montagne de Faraut et sur les hameaux que l’on domine. Une petite pause au paisible Lac de Roaffan, avant de surplomber la vallée en balcons pour rejoindre le cœur du bocage.

Description

Du Val des Sources, revenir sur ses pas (Cloragne, La Chaup, École du Séchier) en suivant le GR50-GRP Tour du Vieux Chaillol et continuer sur la route jusqu’à prendre le GR à gauche aux Appras, en direction de Saint Jacques-en-Valgodemard. Rester sur le sentier en rive droite du canal. A St Jacques-en-Valgodemard, suivre le GR50 sur la route au-delà du cimetière, en direction de Chauffayer.
  1. Dans un virage au carrefour du Comas, monter à gauche en direction du lac de "Roaffan" jusqu'au Comas. Là, tourner à droite sur un sentier étroit et plat offrant une vue dégagée sur St Firmin. Au carrefour d'Entrepierres, suivre toujours le GR50 qui monte à gauche puis de même au carrefour de Font Salée : un panneau en bois indique la direction du lac. L'herbe et le dallage de pierres alternent sur cette piste en bordure de prairies. Aux Blachus, continuer tout droit, (GR50) puis, enfin, après un grand virage à gauche, le GR mène au bord du lac de Roaffan, halte idéale.
  2. Continuer ensuite en direction des Costes. La piste balisée GR et PR devient plane et herbeuse. Prendre à gauche la route où elle débouche, en direction de La Motte-en-Champsaur. Après le hameau de Maisseret, le GR-GRP quitte la route et descend à droite sur une piste de graviers, puis un sentier herbeux à gauche avant le hangar agricole. Le sentier revient sur la route. Au croisement du Brusq, continuer de suivre le GR50 tout droit et dans le virage des Courts, continuer encore tout droit sur la piste qui monte dans le bois. Le Col du Collet se franchit dans une clairière : continuer sur le GR 50 qui descend au hameau du Collet. Continuer sur la route jusqu'à l'entrée de La Motte en Champsaur et y prendre un raccourci : alternance de pistes et de routes à droite.
  3. En bas, tourner à gauche sur la route D123, en direction de Charbillac puis à droite, après le torrent de la Séveraissette, dans la courbe des Pascaux. Continuer tout droit en longeant la gauche de la station d'épuration. La piste traverse sans difficulté le torrent puis le sentier grimpe raide dans le bois jusqu'à une piste plane et confortable jusqu’à Charbillac.

Hébergements (partenaire Comité Tourisme équestre 05) :
  • Gîte Le Cairn : https://www.chambres-hotes-le-cairn.com
  • Gîte L’Aventure : http://www.gite-aventure.com/fr
    Descendre la rue principale de Charbillac, prendre la piste à droite puis la 1ère à gauche jusqu’à la D23. Tourner à gauche puis, à l’intersection, descendre en direction de Pisançon. Prendre à gauche sur le chemin de champ Chevril, puis à droite sur la rue du Frisa.
  • Départ : Les Barangeards
  • Arrivée : Charbillac
  • Communes traversées : Saint-Maurice-en-Valgodemard, Saint-Jacques-en-Valgodemard, Chauffayer, Les Costes, La Motte-en-Champsaur et Bénévent-et-Charbillac

Les 4 patrimoines à découvrir

  • Petit patrimoine

    Canal des Herbeys

    Depuis longtemps les habitants du Valgaudemar ont essayé de maîtriser l'eau pour pallier les faibles précipitations estivales. Le canal des Herbeys est encore fonctionnel et bien utilisé. Il permet, avec plus de 600 litres à la seconde, d’arroser « à l’arrêt » 289 ha sur les communes de Chauffayer et de St-Jacques. Long de 28 km environ, il fut entrepris puis achevé sous l’initiative de François Dupont de Pontcharra des Herbeys. Il est entretenu tous les ans par les membres du syndicat des utilisateurs, qui passent plusieurs journées à curer le canal et consolider les voûtes.

  • Faune

    Richesse ornithologique

    Trente années d’inventaires attentifs ont permis de recenser 220 espèces d’oiseaux dans la vallée. Une richesse exceptionnelle qui tient tant à la variété des paysages (entre bocage, zones humides, forêts et haute montagne) qu’à la situation charnière du Champsaur : plus tout à fait nord-alpin, déjà bien ouvert sur le sud par les seuils de Manse et de Bayard, propice aux échanges et donc aux migrateurs tels aigrettes, sarcelles, kobez ou gobemouches …
  • Flore

    Prairies de fauche

    Lorsqu’elles n’ont pas été bouleversées par les techniques récentes de fertilisation et d’ensilage, elles abritent encore régulièrement une cinquantaine d’espèces végétales. Les plus emblématiques tels le narcisse des poètes, le salsifis des Alpes, la sauge des prés, le sainfoin, le trolle d’Europe rythment tour à tour les paysages de leurs variations colorées.

  • Flore

    Bocage

    Le bocage, un paysage assez commun en France avant guerre mais qui a conservé ici, à plus de mille mètres d’altitude, une belle diversité. Un maillage de haies de culture, de prés et de bois qui se révèle très favorable à une multitude d’oiseaux. Parmi eux nombre de passereaux communs (pie grièches, tariers, bruants, cailles, torcols…) dont les effectifs en France déclinent parfois d’une manière inquiétante. La richesse n’est donc pas faite que de raretés !


Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.

Faucon pèlerin

Nidification du Faucon pèlerin.

Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Faucon pèlerin en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !

En cas de survol merci de rester au-dessus de 2010m d’altitude à une distance de 300m sol.
Domaines d'activités concernés :
Aerien, Vertical
Périodes de sensibilité :
févr.marsavr.maijuin
Contact :
Parc National des Écrins
Julien Charron
julien.charron@ecrins-parcnational.fr

Aigle royal

Nidification de l'Aigle royal


Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec l'Aigle royal en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone ! Et de privilégier un survol de la zone à une distance de survol de 300m sol soit à une altitude minimale de 1920m.

Domaines d'activités concernés :
Aerien, Manifestation sportive, Vertical
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.août
Contact :
Parc National des Écrins
Julien Charron
julien.charron@ecrins-parcnational.fr

Circaète Jean-le-Blanc

Nidification du Circaète-Jean-le-Blanc

Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Circaète-Jean-le-Blanc en période de nidification sont principalement les pratiques aériennes comme le vol libre ou le vol motorisé.

Merci d’essayer d’éviter la zone ou de rester à un distance minimale de 300m sol quand vous la survolez soit 1780m d'altitude !

Domaines d'activités concernés :
Aerien, Manifestation sportive
Périodes de sensibilité :
marsavr.maijuinjuil.aoûtsept.
Contact :
Parc National des Écrins
Julien Charron
julien.charron@ecrins-parcnational.fr

Recommandations

Au canal des Herbeys, au niveau d’un tunnel, zone d'éboulement : soyez vigilant.
Au Comas, passage étroit consolidé avec des rondins : soyez vigilant.
Lac de Roaffan : baignade interdite
Brusq : le nom évoque une ruche installée dans un arbre creux.
A la Motte-en-Champsaur : Maison natale du vénérable JH Gondre, légumes.

Il est possible aussi de faire étape à Pisançon, au gîte L’Aventure : descendre la rue principale de Charbillac, prendre la piste à droite puis la 1ère à gauche jusqu’à la D23. Tourner à gauche puis, à l’intersection, descendre en direction de Pisançon. Prendre à gauche sur le Chemin de Champ Chevril, puis à droite sur la Rue du Frisa.

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
16


Actualités sentiers