Du Noyer à Aspres-les-Corps
Le Noyer

2. Du Noyer à Aspres-les-Corps

Flore
Histoire et architecture
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Au pied de la Montagne de Faraut, parcourir la Route Napoléon sur un début d’étape assez roulant, en immersion dans l’univers pastoral du bocage champsaurin jusqu’au Château de Lesdiguières. Ensuite, la forêt vous abrite jusqu’au passage du pont du Loup qui vous permet de rallier Corps en surplomb du lac du Sautet ou Aspres-les-Corps et Brudour, en Valgaudemar.
Une plongée au cœur de la vie agricole de cette plaine abritée par la minérale Montagne de Faraut, frontière naturelle avec le Dévoluy. Ici, les noms font voyager dans le temps, et les ruines du château de Lesdiguières ou le rocher des Ducs nous content indirectement l’histoire d’un temps révolu. Tout comme le Pont du Loup qui permet d’admirer le lac du Sautet au Nord et le Drac au Sud.

Description

Continuer ensuite en jusqu'au Noyer, où on trouvera la maison natale de Dominique Villars (né en 1745, il s’intéresse très jeune à la botanique avant de se consacrer la médecine et la chirurgie) et La Maison de la Botanique Dominique Villars (écomusée consacré à la flore alpine et à l’œuvre du botaniste : herbier, jardin, expositions).

  1. Au Noyer, passer derrière l'église et continuer plein Nord vers le nouveau cimetière jusqu'aux Escloutous puis suivre la direction du Plat et du Glaizil sur une piste plane, large et en fins graviers qui permet quelques allures en profitant d'une vue dégagée sur la campagne environnante. Au niveau du gué du torrent du Plat, la piste devient un sentier étroit en sous-bois. Continuer vers Le Pinet et Pouillardenc et traverser (à gué) le Rif Manel puis le hameau de Pouillardenc.
  2. Quitter le PR et continuer plein Nord sur la route jusqu'au Glaizil ; puis bifurquer à droite vers La Condamine et Les Meillières. En prenant la piste à gauche, rejoindre la D571 juste avant les ruines du Château de Lesdiguières et le musée. Continuer enreprenant le PR plein Nord en direction d'Aspres-Les-Corps, sur une belle piste plane et herbeuse, au pied du Rocher des Ducs.
  3. Avant d'arriver sur la route, monter en direction de Boutière sur la piste en sous-bois. Admirer la « Grande Tête de l’Obiou » avant de redescendre par la route et de traverser Le Pont du Loup sous lequel coule Le Drac.
  4. A Lapral, monter à gauche sur le sentier en direction de Corps et de Grimaudais. Sur ce sentier, quand deux options se présentent, prendre à droite (à gauche : éboulements). Le sentier débouche sur la route :  tourner à droite. Continuer sur la route, tout droit, et traverser la N85, la suivre vers le nord, et prendre à droite pour atteindre le hameau d’Aspres Les Corps. A Aspres, tourner à droite sur la D58 vers la statue Magnan. Quitter la D58 à l’embranchement de Brudour et rejoindre la Grange de Brudour.
Hébergement (partenaire Comité Tourisme Equestre 05) :
  • La Grange de Brudour : https://grangedebrudour.com
    A Aspres, tourner à droite sur la D58 vers la statue Magnan. Quitter la D58 à l’embranchement de Brudour et rejoindre la Grange de Brudour.
  • Départ : Le Noyer
  • Arrivée : Corps ou Brudour
  • Communes traversées : Le Noyer, Le Glaizil et Aspres-lès-Corps

Les 5 patrimoines à découvrir

  • Faune

    Le chevreuil

    Avec ses forêts, le Noyer présente un milieu propice à l’expansion du chevreuil. Venus d’Italie, de l’Isère et de la Drôme, ils se sont rajoutés à une quarantaine d’individus lâchés entre 1969 et 1975 dans les forêts voisines de Durbon et du Morgon. Cet animal discret se reconnaît à son pelage brun roux et à sa tache blanche située à l’arrière de l’animal.

  • Histoire

    Dominique Villars

    Le botaniste Dominique Villars est né au Noyer en 1745. Il s’intéressa très jeune à la botanique et, avec son ami, Dominique Chaix, curé botaniste de la Roche des Arnauds, il découvrit de nombreuses espèces nouvelles. Il rédigea « L’histoire des plantes du Dauphiné » regroupant 3000 espèces. Peu avant sa mort en 1814, il fut nommé par l’Empereur « professeur de botanique » à l’école spéciale de médecine de Strasbourg. 

  • Histoire

    Village Le Glaizil

    Le nom du Glaizil serait dérivé du bas-latin « glitia » pour glaise ou argile. Tout comme la Fare, Poligny et le Noyer, Le Glaizil fit partie du mandement de terre d’église, c’est-à-dire que l’évêque de Gap en était co-seigneur et avait donc autorité sur les terres.

  • Histoire

    Château de Lesdiguières

    Ce château fut construit par François de Bonne, Duc de Lesdiguières et chef des protestants en 1580 sur l’emplacement d’une maison forte familiale.

  • Petit patrimoine

    Le Pont du Loup

    La chute d’eau appelée « Pont du Loup » devait permettre la fourniture d'électricité nécessaire au fonctionnement de la voie de chemin de fer Gap-Grenoble. L’avènement ades automobiles rendit caduc ce projet et la section Gap-Corps ne fut jamais achevée.


Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.

Faucon pèlerin

Nidification du Faucon pèlerin.

Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Faucon pèlerin en période de nidification sont principalement le vol libre et les pratiques verticales ou en falaise, comme l'escalade ou l'alpinisme. Merci d'éviter cette zone !

En cas de survol merci de rester au-dessus de 1670m d’altitude à une distance de 300m sol.
Domaines d'activités concernés :
Aerien, Vertical
Périodes de sensibilité :
févr.marsavr.maijuin
Contact :
Parc National des Écrins
Julien Charron
julien.charron@ecrins-parcnational.fr

Recommandations

Rif Manel : se renseigner sur une crue éventuelle.
Passage du Pont du Loup : attention à la circulation automobile.
Sentier en surplomb du lac du Sautet : étroit, sinueux, en dévers, parfois glissant.
Traversée de la N85 : circulation rapide !
Le Drac, avec la Souloise, alimente le Lac du Sautet, base nautique et fournisseur d’électricité grâce au barrage et à sa centrale hydraulique construits en 1922.
A Grimaudais, apprécier la charmante chapelle et son pignon à redents.

Il est également possible de passer la nuit à Corps : après le pont du loup, prendre à droite (à gauche : éboulements). Le sentier débouche sur la route : tourner à gauche pour Grimaudais. Ensuite, continuer tout droit en direction d'Aspres-Les-Corps sur une piste herbeuse qui devient un sentier étroit et sinueux en surplomb du lac du Sautet. Continuer tout droit jusqu'à déboucher au Centre de Vacances La Tuile aux Loups.

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


Actualités sentiers